Celui qui développera ce premier outil, Jean-Olivier Bouchard (DEC ALC, 2010), deviendra éventuellement coactionnaire de Lexop. Michel Jamati se greffera aussi au groupe.

À coup de cafés et de rencontres avec des clients potentiels, le trio est prêt à commercialiser son produit en 2014.

Mais il y a un hic. L’idée est bien reçue, mais on ne veut pas payer pour l’utiliser.

« Ç’a été une véritable claque dans la face, raconte Amir Tajkarimi. On s’est vraiment pété la gueule. Mais ç’a aussi été la meilleure chose qui nous soit arrivée. »

En se tournant rapidement du côté du « courriel certifié », Lexop a en effet réussi à se positionner comme un leader dans ce domaine.

Source : Lexop: transformer le courriel en outil juridique | Martin Primeau | Série-PME

Partagez